Forum city sans surnaturel, où la royauté existe après le Chaos, de nos jours.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lady Kerrigan - Shadow Roses [finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Hazel Kerrigan
Dark Rose Lady ~ Hazel
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 33
Localisation : Londres

MessageSujet: Lady Kerrigan - Shadow Roses [finie]   Mar 30 Sep 2014 - 15:29

Hazel Kerrigan


Qui suis-je ?


☁️  Mon personnage • ❝ Même la rose la plus délicate et fragile a des épines redoutables...❞
Je me nomme Hazel Kerrigan et j'ai 29 ans. J'appartiens au groupe des Membres nobres de la Cour, c'est pas la joie mais je m'en contente. En ce moment mon expression favorite est "Got You!", mais j'en change régulièrement. J'aime CHANTER! La lune, une certaine personne, boter le train aux méchants, les soirées mondaines... et je déteste l'injustice, la mort, la solitude, mais je vous détaillerai ça plus bas. Et ma tête (comme elle te plait), c'est celle de Zooey Deschanel, de Dunno, je l'ai prise car elle me plaisait!, me la vole pas j'y tiens !


☁️  Moi aussi j'existe ! • ❝ Citation qui rox du poney ❞
Hey ! Mon pseudo est Luna et j'ai 29 ans. Je fais du RP depuis 12 ans, et j'adore ça. En ce moment mon expression favorite est "C'est Normal!", mais j'en change régulièrement. J'aime le dessin, le rp, le piano, le chant et je déteste être fatiguée, mais je vous détaillerai ça plus bas. J'ai découvert le forum par le biais de je suis l'une des créatrices, et pour l'instant je le trouve en construction. Les seules suggestions que j'ai à faire sont de faire le ménage hein !, donc tout va bien.


Caractère


❝ Je suis comme ça, tu ne me changeras pas ❞ • C'est un garçon manqué. Elle a été élevé dans la chevalerie par son père et ête une bonne dame de la cour par sa mère. Cette ambivalence lui a attirer la foudre de certains et l'admiration des autres. Personne étourdie, foncièrement gentille et loyale, elle ne laissera personne dans la panade. Entière et passionnée, elle n'hésite pas à remettre à sa place, plus haut placé qu'elle. Ce caractère fort plait toutefois beaucoup au roi qui reconnaît pas mal de traits de sa famille (n'oublions pas que le père de Hazel est le frère du père de Henry). Elle est toutefois quelqu'un qui a peur de perdre son ancien employeur et protecteur, vu les sentiments qu'elle lui porte.

Derrière ce visage enfantin et cette ambivalence, se cache quelqu'un qui a beaucoup souffert, aussi bien de la Mort que de la Solitude. C'est quelqu'un qui est assez sur la défensive, surtout si on cherche à creuser un peu dans son armure gamine.  Impitoyable, quand elle combat les méchants, elle ne leur laisse aucune chance, elle n'est pas du genre à se laisser faire ni impressionner... Elle peut également faire preuve d'un sang froid en toute circonstance...


Histoire


❝ Ceux qui te disent qu'ils ont toujours été heureux sont des menteurs ❞ •  Hazel a toujours connu le faste de la Cour. Elle est née un un 17 decembre alors que la ville était recouverte d’une épaisse couche de neige. Sa mère était en charge des quartiers de la Reine. Son père… était le frère du roi. Ceci pourrait expliquer le lien fort et indestructible qui existe entre Henry et Hazel, outre le fait que leur prénom commencent tous deux par un H. Hazel était une enfant charmante et toujours avide de connaissance. De l’autre côté, elle n’avait rien d’une femme ordinaire. Elle aimait les longues ballades à cheval et les entraînements à l’épée et à la lance. Son père avec l’autorisation du roi, lui enseigna une éducation militaire stricte, tandis que sa mère tentait d’effacer ce côté garçon de sa fille en lui inculquant comment être une dame de la Cour du roi et comment se comporter en dame de sang royale. Malheureusement, le protocole n’a jamais fait partie des passions de la jeune femme. Mais c’est ce qui a plu tant au fils du Roi, Henry, le futur Henry VIII.

Malgré son côté de garçon manqué, Hazel était une conseillère des plus avisées, malgré son jeune âge. Elle avait une sagesse qui ne ressemblait pas au personnage. Sa douceur aussi était un de ses traits de caractère des plus exacerbés. A la mort de ses parents lors d’une rébellion pour l’un et du scorbut, c’est le Cardinal Wolsey qui se chargea de reprendre l’éducation de la jeune femme. Mais le jeune roi s’y opposa, prenant sous son aile la jeune orpheline. Quand on connaît le tempérament de Henry avec les femmes, on comprend en partie le fait qu’il ait voulu la prendre sous son aile…

Hazel fut très tôt attirée par un des ministres du roi, il était d’origine modeste mais il a avait su gravir les échelons jusqu’au pouvoir. Désormais une femme, Hazel fut mariée de force à un notable… Ce dernier la rendait malheureuse. Elle était obligée de faire bonne figure mais ce n’était pas le genre de femme à se laisser docilement malmenée. Veuve toute aussi jeune, elle demanda audience à son cousin. Ce dernier accepta sa requête. Elle entra au service de la Reine et lui permit ainsi de revoir le ministre dont elle était éprise et avait entretenu depuis son mariage malheureux une correspondance régulière.

Cromwell perdit sa famille lors d’une grave épidémie qui frappa le palais de plein fouet, la Reine perdit la vie à son tour, Henry trouva du réconfort auprès de Hazel. Il semblait avoir renoncé à la mettre sur son tableau de chasse. Se retrouvant sans travail, Hazel se mit au service de Cromwell en tant que sa secrétaire personnelle. Les railleries allaient bon train mais Hazel s’en moquait. D’ailleurs en présence du ministre, c’est lui qui mettait un terme à ces gens qui étaient trop puritains pour accepter qu’une femme ait le poste d’un homme. Elle se lia d’amitié également avec la fille aînée du roi, Mary, qui ensembles faisaient les quatre cents coups dans la nuit londonienne.

Malgré son caractère garçon et son fort tempérament qui faisait le malheur de sa mère et le bonheur de son père, Hazel avait su se trouver une place sur le haut du panier. Conseillère avisée du roi elle était une femme cultivée dont la plume était au service de la royauté.

Hazel n’était pourtant pas aveugle, quand elle commença à voir son protecteur perdre la confiance de son roi et être proche de la disgrâce, elle fit tout pour le sauver. Quand l’heure de la disgrâce était arrivée, elle était la seule visite amie qu’il reçut. Sortie, elle pleurait tout ce qu’elle savait, de désespoir. Elle retourna presque tous les jours demander audience pour sauver cet homme qui veillait sur elle. Elle ne put qu’assister au procès. Ce jour-là, elle s’opposa publiquement au roi, présentant les preuves qu’il était innocent. Bien sûr, son action eut des conséquences, et parce qu’elle était la jeune cousine du roi, elle fut bannie loin de Londres, elle et son ancien employeur.

Quelques mois plus tard, assurant la jeune fille que les accusateurs avaient étés punis et sous l’impulsion de la nouvelle reine, il l’invitait à regagner la Cour. Mais sans Cromwell. Il lui aura fallu quelques mois de plus afin de plaider sa cause et le faire revenir à la Cour.

Il put regagner un poste à responsabilité car il n’avait rien perdu de son talent, bien qu’il soit des plus ambitieux. Pendant toutes ces mésaventures la relation entre elle et Cromwell a gagné en ambiguïté…



TEST de RP


❝ Ceux qui te disent qu'ils ont toujours été heureux sont des menteurs ❞
• - Myles ?

M: Hazel ?

- Tu te souviens de cette fameuse nuit ? La nuit sans lune où une milice t'avait tendue un piège pour te faire taire... Tu en savais trop sur un complot...

Le jeune homme soupire, oui, il s'en souvenait parfaitement. Cette nuit avait changé sa vie à jamais. Sa rencontre avec la jeune femme l'avait propulsé à la Cour, et il était devenu Comte de Cardiff, adoubé par le Roi lui-même, pour avoir permis le démantèlement d'un énorme complot et l'arrestation de traîtres au sein même du cabinet privé du Roi...

M: Comment pourrais-je l'oublier...

Nous étions sur un des balcons aériens, sur un des toits du palais de Kensington... En Automne il devenait le lieu de résidence de la Royauté et des proches du Roi. Henry l'avait entièrement repensé, mais avait gardé les bases... Il avait fait posé ces balcons-toits, pour pouvoir révasser tranquillement, loin des paparazzi ou des crises de la Cour. J'avais accès à ce balcon, et ce soir-là j'y étais allée avec Myles qui avait tenu à m'accompagner...

Je souriais, et j'avais l'autorisation de fumer dans le domaine royal, peu de gens avaient ce privilège, hors de leurs appartements. Le tabac était désormais un met rare, réservé aux hautes classes de la Société anglaise. Je souris... En repensant à cette fameuse soirée. La milice révolutionnaire avait tué ses compagnons d'armes... Ils étaient quatre, mais Myles suffisament épuisé par les récents combats ne pouvaient plus combattre, malgré sa détermination pour sauver sa vie... Un carreau, deux carreaux, et deux hommes tombent... Une fille encapée tenant une arbalète dans une main et des roses noires de l'autre apparut devant le jeune homme... Sans grandes facilités, j'ai pu vaincre les quatre sbires du Contre-Pouvoir... Et je l'ai ramené à la Cour. Après l'avoir soigné et remis sur pied, je l'ai présenté au Roi qui pour le remercier, lui remit le titre de Comte de Cardiff... Et bien sûr il devint chevalier du roi... Le Roi me congédia, et je sus plus tard que c'était pour lui demander de veiller sur moi...

Je fus sortie de ma rêverie par le filtre de ma clope qui me brûla les doigts... Je l'ai lâché en pestant dans ma moustache, ce qui fit rire le jeune homme... Puis un petit soupire moqueur s'éleva presque au même instant. J'ai ramassé à la va vite le mégot et j'ai fait une longue révérence.

M & Moi : - Majestée...

J'ai relevé la tête en premier et ce fut un Roi en paix et quelque peu détendu... Cet endroit avait un effet salvateur sur lui.

R: Lady Kerrigan, Lord Eggart...

Il me fit signe d'avancer, tandis que Myles restait en retrait, droit comme un piqué, mais en militaire au repos... Je me suis approchée, j'ai fait de nouveau une révérence et un baisemain sur la chevalière qui tenait fermement dans ses griffes un magnifique Rubis...

-Votre Altesse...

R: Relèves toi...

Je me suis bien évidemment exécutée. Mon regard croisa le sien, je ne l'avais pas vu si apaisé depuis qu'il avait épousé sa défunte Reine.  A sa mort, son chagrin fut si grand, que son côté destructeur et sombre avait fait plusieurs pas en lui, et le rongeait de l'intérieur...

R: J'ai une mission pour toi... Je te serais gré de te mettre en route... Vous mettre en route, car je ne peux pas laisser une Lady prendre la route de nuit, sans escorte...

M: Je ferai comme bon semble à sa Majestée...

Le Roi acquiesca en regardant Myles puis moi... La mission allait être simple, partir pour Southampton et récupérer des données sur des possibles espions Français...




Traîtres et comploteurs, Attention!


Halloween - Never Utopia



If I said the words "I love you", My heart will keeps time... The dawn will open the door And invite in a sea breeze. See me, If my heartbeat sends a signal a new power begins to rise!  I won't give up, Until I achieve my dream...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lady Kerrigan - Shadow Roses [finie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Roses De Versailles
» Le parfum des roses d'hiver
» Recherche open : Fire & Shadow
» Shaiya Shadow
» Mystic Shadow'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadows and Regrets :: FUTURS SUJETS, COURAGE! :: Papiers d'identité :: Visas validés-
Sauter vers: