Forum city sans surnaturel, où la royauté existe après le Chaos, de nos jours.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kill my convictions [PV Hazel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isaac E. Lawford

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Kill my convictions [PV Hazel]   Dim 26 Avr 2015 - 2:47




Kill my convictions


feat. Lady Hazel Kerrigan









Une veste en tweed. Une chemise blanche. Un pantalon noir. Tu sors une cigarette de ta poche. Tu la met dans ta bouche. Tu sors alors un briquet de cette même poche. Tu allumes ta cigarette. Tu prends une bouffée. Tu retires ta cigarette. Tu expires la fumée de tes poumons. Tu regardes alors les gens passer. Tu les observes. La plupart est pressée. D'autres photographient le bâtiment derrière toi. Il y a de quoi le photographier. L'un des musées les plus prestigieux au monde : le British Muséum. Tu lèves la tête en regardant dans la direction qu'observent deux touristes. Tu remets la cigarette dans ta bouche. Tu reprends une bouffée. Tu inspires, puis tu expires un bon coup. Tu ranges enfin ton briquet. Tu t'appuies sur le mur en pierres derrière toi. Tu reprends un peu de fumée. Tu observes de nouveau les passants. Ton regard est attiré par une jeune femme. Vingt-sept ou vingt-huit ans. Les cheveux bruns bien coiffés. Un visage régulier. De magnifiques yeux. L'air un peu plus jeune que son âge. Un tailleur rouge sur elle. Elle entre dans le musée. Tu la regardes entrer. Tu jettes ta cigarette. Tu l'écrases. Tu la suit.

Cette jeune femme, tu l'as déjà vue dans les rues de Londres, alors que tu te baladais la nuit. Un taxi, un homme, un cri, la jeune femme, puis un cadavre. L'action s'est passée assez vite. Elle ne t'as même pas remarqué. Une semaine plus tard même scène : un taxi, une femme, un cri, la jeune femme, puis un cadavre. Tu décides alors d'enquêter. Tu apprends que cette jeune femme n'est autre que le tout nouveau bras droit du Roi grâce à des infiltrés dans la cour. Tu te dis qu'elle peut jouer un atout dans ton réseau. Tu décides de l'amadouer. Tu lui fais passer un message par tes infiltrés. Tu lui dit de te retrouver au British muséum à quinze heure, devant le squelette du Tyranosaurus-Rex. Tu annules tous tes rendez-vous de la journée. Et tu te rends devant le musée, aujourd'hui peu avant quinze heures.

Elle passe le guichet. Toi à ton tour. Tu la suit. Elle ne fait pas de détours. Elles n'admire pas les merveilles d'une nature passée.Toi tu essaies de te focaliser sur ta cible. De temps en temps tu t'attardes. Ta cible s'éloigne. Tu t'arrêtes devant le ptérodactyle, tel un enfant tu l'observes. Ta cible a disparu. Mais tu sais où est le T-Rex. Tu restes quelques secondes de plus, mais ne t'attardes pas. Tu avances plus vite pour ne pas louper le "rendez-vous". Tu arrives dans la bonne galerie. Tu la voit devant le T-Rex. Elle observe autour d'elle mais ne voit personne. Elle finit par regarder l'animal. Tu t'approches. Ton cœur s'accélère. Tu es non seulement en présence de quelqu'un de haut placé dans l'Etat mais aussi d'une très belle jeune femme. Tu t'approches. Vingt mètres, dix mètres, cinq mètres, deux mètres ...

"Incroyable n'est-ce pas cette créature ? Elle m'a toujours fasciné, bien que ce ne soit pas ma préférée."

La jeune femme se retourne. Tu as attiré son attention. Néanmoins, tu ne t'es pas présenté. Tu restes calme. Chaque choses en son temps. Observes la créature. Elle est gigantesque. Tu l'imagines courir au milieu des arbres des forêts de l'Amérique du nord, en train de chasser le Tricératops. Elle te fascine de part sa carrure imposantes et ridicule à la fois. Tu te retournes vers la jeune femme. Tu la dévisages. Tu l'observes. Tu la cernes. Tu essaies de savoir ce qu'elle pense. Elle ne sait pas encore qui tu es, ou du moins pourquoi tu es venu lui parler. Tu observes une secondes fois la créature. Tu laisses planer le suspense. Tu la fait poireauter encore quelques secondes. Tu regardes alors autour de toi. Tu t'approches d'elle et lui souffle dans l'oreille, une phrase très lourde de sens :

"C'est moi l'auteur du cachet."  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Hazel Kerrigan
Dark Rose Lady ~ Hazel
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 30
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Kill my convictions [PV Hazel]   Dim 26 Avr 2015 - 13:52

Kill My Convictions

ft. Isaac & Hazel


« Not ennemies nor allies»
Un billet des plus étranges reçus en fin de soirée. On me donnait rendez-vous au British Museum. Etait-ce un piège? Peut-être quoiqu'il en soit, depuis plusieurs soirs, je sentais qu'on m'épiait lors de mes escapades, tantôt par taxi, tantôt par mes propres moyens... J'avais donc décidé de m'y rendre...

Le jour J, j'étais arrivée bien à l'heure dite. Le cachet disait, que je devais me rendre devant le tyrannosaure. J'ai terminé ma clope et je suis descendue de la voiture qui m'y avait emmenée. J'ai jeté ma clope et je suis rentrée dans le musée. Je passe le guichet. Mon instinct m'informe que je suis suivie... Je ne me retourne pas, je continue mon chemin. Mon suiveur est jeune, plutôt pas mal... Il ne semblait pas hostile. J'arrive devant le Tyrannosaure. Le pire prédateur de tout l'univers!

Sa voix s'élève, elle est calme, pas agressive, comme s'il essayait de prendre le contact... Je le regarde et je le dévisage en premier, pas mal du tout! les yeux clairs, rieurs, un petit sourire se dessine involontairement sur ses lèvres. Je l'étudie, je l'examine, en cas d'attaque, je cherche ses points faibles. Il a la musculature de quelqu'un qui sait se battre. Ses yeux se déportent de nouveau sur la créature géante.

L'homme se retourne de nouveau vers moi. Cette fois c'est lui qui m'étudie, et je le laisse faire. Il continue de me tester, en laissant traîner les choses, je suis habituée et je ferme mes émotions, sans aucun problème, je laisse Dark Rose s'emparer de moi, je laisse mon vrai moi prendre le dessus. Il s'approche, je reste détendu et là tu souris en fermant les yeux lorsque tu entends ses paroles... S'il voulait que je panique ou que je perde le sens, c'est raté, il ne m'impressionne guère...


-Je m'en serai douté Monsieur... J'ai ma petite idée de qui vous êtes... Je crois que vous êtes celui qui m'épie durant mes escapades nocturnes... Sinon pourquoi vouloir me rencontrer si cela est pour savoir pourquoi je me charge du cas d'aussi bien d'ennemis du Roi que des vôtres?



Lui qui voulait avoir un semblant d'effet de surprise, il avait encore beaucoup à apprendre... Il avait dû oublier d'enlever un certain médaillon avant d'arriver ou du moins le dissimuler à mes yeux, car ce médaillon est un signe de ralliement des opposants au régime, ou du moins qui ne sont pas très pour la Royauté... Je lui fis signe de me suivre jusqu'au balcon là ou des sièges avaient été installés. Je m'asseois et je finis par dire.

- Je vous écoute, que voulez-vous de moi?

code by ORICYA.




If I said the words "I love you", My heart will keeps time... The dawn will open the door And invite in a sea breeze. See me, If my heartbeat sends a signal a new power begins to rise!  I won't give up, Until I achieve my dream...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac E. Lawford

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Kill my convictions [PV Hazel]   Dim 26 Avr 2015 - 16:06




Kill my convictions


feat. Lady Hazel Kerrigan









Elle sourit. Tu lui dit que tu sais qui elle est et elle sourit. T'aurait-elle aperçu durant ses escapades nocturnes ? Fort possible. Tu gardes ton calme. Ce n'est pas spécialement grave. La situation est toujours à ton avantage. Tu sais qui elle est. Autant officiellement qu'officieusement. Tu as des espions partout. Tu n'as pas à paniquer. Même en temps que bras droit du Roi, elle ne peut rien contre toi. Pour plusieurs raisons. Tu es aussi Américain. Et surtout tu as tout à fait de quoi la faire taire au cas où elle découvrirait ce que tu fais. Elle te regardes. Ses lèvres s'écartent et elle parle :

"Je m'en serai douté Monsieur... J'ai ma petite idée de qui vous êtes... Je crois que vous êtes celui qui m'épie durant mes escapades nocturnes... Sinon pourquoi vouloir me rencontrer si cela est pour savoir pourquoi je me charge du cas d'aussi bien d'ennemis du Roi que des vôtres?"

Elle sait donc que tu fais partie de la résistance. Elle est intelligente. Ce n'est pas le genre de femme à se laisser marcher sur les pieds ou à tout obtenir par les autres. Elle sait ce qu'elle fait. Elle t’impressionnerait presque. Si elle n'était pas du mauvais côté du mur. Vôtre échange est tel une danse. Elle te surprend en faisant des pas difficile, mais tu restes celui qui mène la danse. C'est assez amusant. Un léger regard sur ton torse. Que peut-elle bien regarder. Ton médaillon. C'était celui que tu avais eu tout petit. Tu le gardais toujours sur toi. Mais ce médaillon représentait bien plus maintenant. Peu de gens sont au courant que c'est devenu le signe de ton réseau. Apparemment, elle, savait. Rien d'étonnant après tout, vu sa position et ses activités. Mais en général, les membres de ton réseau ne le portait jamais sauf toi quelques fois. Une erreur, non sans conséquences.

Elle te fais signe de la suivre jusqu'au balcon. Une fois qu'elle a le dos tourné, tu ranges le médaillon. Tu n'as pas été assez prudent sur ce coup. À l'avenir tu le sera plus. Tu la suit. Elle ouvre le chemin. Vous montez les escaliers. Vous arrivez sur le balcon. Il y a des fauteuils pour s'asseoir. Elle s’assied la première avec grâce et élégance. Tu t'assied dans le fauteuil à son côté tu l'observes encore. Tu sais presque tout d'elle, sauf peut-être l'étendue de ses escapades nocturnes. Mais tu es au courant de son histoire, de sa montée au pouvoir, de ce qu'elle fait plusieurs nuits par mois, etc. Elle aussi essaie de décrypter qui tu es. Plus difficile, parce que tu as autant une existence légitime qu'illégitime. C'est elle qui brise le silence entre vous deux. Elle te pose une question. Une question que tu attendais depuis plusieurs minutes déjà :

"Je vous écoute, que voulez-vous de moi?"

Tu souris. Vous arrivez au moment de la conversation que tu attendais. Le moment ou ton plan allait commencer à se mettre en marche. Deux parties à ce plan. D'abord la coincer pratiquement, puis la coincer sentimentalement. Tu ne voulait pas seulement qu'elle t'aide parce qu'elle y était contrainte, mais aussi par volonté. Son travail n'en serait que meilleur. Le second du Roi. Quoi de mieux comme espion ? Tu ouvres ta veste. Tu en sors un téléphone portable. Tu ouvres ta galerie d'images et ouvre le fichier qui t'intéresses. Tu met la première photo sur l'écran et tu tends le téléphone à la magnifique créature en face de toi. Tu observes ses réactions. Tu vois qu'elle se cache, mais tu sais bien ce que cela veut dire. Tu récupères ton téléphone. Tu le remet dans ta poche.

"Une discussion loin des regards indiscrets s'impose, n'est-ce pas Lady Kerrigan ? Ou devrais-je dire "Shadow Rose" ?"  




Dernière édition par Isaac E. Lawford le Ven 15 Mai 2015 - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Hazel Kerrigan
Dark Rose Lady ~ Hazel
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 30
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Kill my convictions [PV Hazel]   Dim 26 Avr 2015 - 18:26

Kill My Convictions

ft. Isaac & Hazel


« Not ennemies nor allies»
Je me contente de lui offrir mon plus beau sourire. Un ennemi de la royauté au courant de mes agissements? Il s'attendait à quoi, que j'allais lui supplier de ne rien révéler de ma personne? Maintenant que j'y pense, ce mec je l'avais vu plusieurs fois déjà, il n'avait pas peur de se montrer comparer à d'autres qui préféraient attaquer dans l'ombre... Je le regarde, il cherche à m'atteindre et à me mettre dans sa liste d'espions, il avait du rater quelques tueries dans l'enceinte du palais... J'en avais zigouillé plus d'un et Asheera aussi... Son quatre heure, elle savait ce que c'était...

De marbre, même pas embêtée, ça ne ferait qu'une personne influente d'au courant... Je l'écoute attentivement. Je continue de sourire, et je ne me cache en rien, il allait avoir des surprises...


Tout à fait Monsieur Lawford,  fils de John Lawford, un éminent avocat qui a formé une des amies, et je pourrais également vous appeler Scorpius-Gamma... Je sais que votre groupe révolutionnaire surnomme ses membres par des signes astrologiques en y rajoutant pour certains une particule... Nous sommes donc ex-aequo... Je connais votre identité, et vous connaissez la mienne... je vous ai déjà rencontré de loin et j'ai très bien mémorisé votre visage, vous faites d'ailleurs partis des fichiers judiciaires que j'ai mémorisé en peu de temps... Parcours atypique, chaotique, de la  prison... le refus d'allégeance, mais pour cela vous n'êtes pas le premier que je rencontre... Les erreurs forgent la jeunesse non?

Je siffle un coup, puis un second plus long et une panthère noire descend du toit et regarde l'homme avec de grands yeux dorés, elle est un peu menaçante, mais ne semble point avoir envie d'attaquer. Elle grogne et se couche sereinement un peu plus loin.

Ne soyez pas impressionné... Je suis sûre qu'avec ce que vous avez vécu, vous en avez vu de bien pires que une panthère en liberté...

Fis-je en étouffant un petit rire... Je n'avais pas tellement envie de reprendre le contrôle de la situation, pour l'instant c'était fifty-fifty, je lui avais montré que je savais qui il était, non pas l'histoire qu'il raconte à tout le monde, mais l'authentique. Afin de bien combattre l'ennemi, j'avais passé plusieurs nuits au central judiciaire pour éplucher les dossiers sensibles, et Isaac était dedans... Cette rencontre aurait pu passer pour ne pas être fortuite, car je voulais le rencontrer et lui aussi...

Je pense qu'au lieu de se tirer dans les pattes, comme vos règles vous l'indiquent... Vous devez avoir remarqué que je m'occupe du cas certes d'opposants, mais aussi de gens proches de la royauté, mais qui la menace ou pas... je ne m'attaque pas qu'à des gens comme vous, mais aussi des gens comme moi...

On plante le décor et on attend les effets qui en découlent. Ni moi ni lui ne semblèrent avoir envie d'être hostile. Chacun nous avions un objectif, mais lui semblait continuer à espérer que je devienne son toutou au sein de la cour, et effectivement le bras droit du roi dans sa poche, c'est sûr que cela serait précieux... Et s'il essayait de m'avoir par les sentiments, mon coeur appartenait au roi... dans tous les sens du terme...

code by ORICYA.




If I said the words "I love you", My heart will keeps time... The dawn will open the door And invite in a sea breeze. See me, If my heartbeat sends a signal a new power begins to rise!  I won't give up, Until I achieve my dream...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac E. Lawford

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Kill my convictions [PV Hazel]   Dim 26 Avr 2015 - 21:58




Kill my convictions


feat. Lady Hazel Kerrigan









Elle te rend ton portable. Tu lui dit qu'il faut que vous alliez dans un endroit plus tranquille pour discuter. Elle est de marbre. Elle reste là impassible. Tu l'observes, tu essaies de trouver la moindre faiblesse. Au pire tu sais que tu n'es pas seul. Tu ,'es pas assez fou pour prendre l'initiative d'un rendez-vous aussi dangereux seul. Cette conversation - si on peut l'appeler comme ça - est comme un défi entre vous deux. Vous vous défiez l'un l'autre, vous vous testez et essayez de prendre l'autre à son propre jeu. Au final elle finit par bouger les lèvres :

"Tout à fait Monsieur Lawford,  fils de John Lawford, un éminent avocat qui a formé une des amies, et je pourrais également vous appeler Scorpius-Gamma... Je sais que votre groupe révolutionnaire surnomme ses membres par des signes astrologiques en y rajoutant pour certains une particule... Nous sommes donc ex-aequo... Je connais votre identité, et vous connaissez la mienne... je vous ai déjà rencontré de loin et j'ai très bien mémorisé votre visage, vous faites d'ailleurs partis des fichiers judiciaires que j'ai mémorisé en peu de temps... Parcours atypique, chaotique, de la  prison... le refus d'allégeance, mais pour cela vous n'êtes pas le premier que je rencontre... Les erreurs forgent la jeunesse non?

Scorpius-Gamma ... Des années qu'on ne t'avait pas appelé comme ça. Depuis la prison. Même là-bas on te connaissait sous ce surnom par les autres prisonniers politiques. Ses informations n'étaient vraiment pas à jour. Et tu t'en réjouissait. Maintenant tu t'appelles Alpha-Centauri. Le nom d'une étoile est bien plus poétique. Tu aimes ce nom de code. Tu ne scilles pas à l'annonce qu'elle n'est pas à jour dans ses données. Tu dois rester impassible. Elle ne doit pas comprendre que ton réseau n'est absolument pas celui dans lequel tu t'es engagé étant plus jeune.

Elle se met alors à siffler quelque chose. Pourquoi fait-elle ça ? Après quelques secondes, une panthère surgit de nulle part. L'animal grogne, puis se couche un peu plus loin, comme las. Tu la regardes quelques secondes, cette force de la nature. Cet animal rare qu'est la panthère noire, tu en as déjà vus. Tu es même entré dans des enclos avec des animaux bien plus féroces. Mais il est vrai que la panthère noire est l'une des plus belles que tu ai eu l'occasion d'approcher de près. Elle ne te fait pas peur. Tu es serein à sa présence. Tu sais de plus très bien que si elle sent que tu as peur, elle pourrait venir t'attaquer. Dans tous les cas, tu n'en as pas peur. Elle t'inspire l'admiration, et non la crainte.

"Ne soyez pas impressionné... Je suis sûre qu'avec ce que vous avez vécu, vous en avez vu de bien pires que une panthère en liberté..."

Son esprit de déduction reviens. Elle est forte à ce jeu là. Il est vrai qu'elle est une surprise sur ce point. Tu la pensais moins intelligente que ça. Mais la jeune femme avait surtout un gros défaut : l'arrogance. Elle croyait avoir remis la pendule à niveau. Tu la laisses penser ça. Il est important qu'elle croit qu'elle peut renverser le jeu à son avantage. Il faut qu'elle se sente piégée - ce qui n'est pas trop le cas - mais qu'au moins elle croit qu'elle a une échappatoire. Le but n'est pourtant pas d'en faire une membre de ton réseau. Mais au moins de t'en rapprocher pour qu'elle te confie des informations sur la cour. Choses très importante pour que tu puisse prendre le pouvoir et rétablir la démocratie. Le pouvoir ne va pas à un seul homme, mais au peuple tout entier !

"Je pense qu'au lieu de se tirer dans les pattes, comme vos règles vous l'indiquent... Vous devez avoir remarqué que je m'occupe du cas certes d'opposants, mais aussi de gens proches de la royauté, mais qui la menace ou pas... je ne m'attaque pas qu'à des gens comme vous, mais aussi des gens comme moi..."

Intéressant. Elle veut déjà arrêter les hostilités. Finalement tout cela te semble plus simple que tu ne le pensait. Tu sais que tu as un moyen de pression elle. Tu sais aussi qu'elle ne veut pas d'une guerre ouverte entre vous deux. Que de points positifs. Elle peut t'aider plus que tu ne l'imaginais. Essaies de l'utiliser à bon escient. Elle peut être un excellent avantage pour toi. Amadoue la. Ne laisses pas filer une occasion pareille. Un regard sur la panthère. Un regard sur elle. Un regard sur le peuple britannique en-dessous de vos pieds. Ta décision est prise :

"Venez avec moi. Faisons un tour dans ce magnifique musée voulez-vous ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kill my convictions [PV Hazel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kill my convictions [PV Hazel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadows and Regrets :: BIENVENUE A LONDRES! :: For the Culture... :: British Museum-
Sauter vers: