Forum city sans surnaturel, où la royauté existe après le Chaos, de nos jours.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Isaac E. Lawford - "I think I will change the world"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isaac E. Lawford

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Isaac E. Lawford - "I think I will change the world"    Mer 15 Avr 2015 - 20:10

Isaac Edward Lawford


Qui suis-je ?


☁️  Mon personnage • ❝ The philosophy was that a brief moment of lucidity ❞
Je me nomme Isaac Edward Lawford et j'ai 34 ans. J'appartiens au groupe des Méchants, traîtres, etc ..., c'est pas la joie mais je m'en contente. En ce moment mon expression favorite est "Et bien ...", mais j'en change régulièrement. J'aime l'Histoire, la philosophie et les côtes de porc, et je déteste le fanatisme, la royauté et surtout les feuilles de papier recycler, mais je vous détaillerai ça plus bas. Et ma tête (comme elle te plait), c'est celle de Bradley Cooper, de Limitless, Very Bad Trip, me la vole pas j'y tiens !


☁️  Moi aussi j'existe ! • ❝ Ce ne sont pas les gens qui font le mal qui détruiront le monde, mais bien ceux qui les laissent faire ❞
Hey ! Mon pseudo est doc et j'ai 18 ans. Je fais du RP depuis un peu plus de 4 ans, et j'adore ça. En ce moment mon expression favorite est "Enfoiré!", mais j'en change régulièrement. J'aime L'Histoire, la philo, la guitare, le piano, la musique quoi et je déteste les fraise, les betteraves, et la musique commerciale, mais je vous détaillerai ça plus bas. J'ai découvert le forum par le biais de The Infinite Network, un forum avec qui vous êtes partenaires, et pour l'instant je le trouve Assez bien construit Smile. Les seules suggestions que j'ai à faire sont de boire du vin et faire la fête!, donc tout va bien.


Caractère


❝ Je suis comme ça, tu ne me changeras pas ❞ Que dire sur le caractère d'Isaac ... Imprévisible, irascible, lunatique ... Isaac est beaucoup et peu de choses à la fois. Sa principale qualité est sa persévérance. Si il a une chose en tête, jamais il ne s'en séparera. Il a voulu faire de la philosophie et a tout fait pour, d'ailleurs il a connu un succès mondial avec son premier livre qui analysait philosophiquement les comportements religieux. Sans persévérance il n'aurait jamais étudié la philosophie et surtout n'aurait jamais connu le succès. Une autre qualité à son sens c'est son idéologie. Déjà jeune il a eu des ennuis avec la justice à cause de ça et a fait 2 ans de prison avant de faire des excuses publiques. En découle de ça un de ses gros défauts, sa grande gueule. C'est quelqu'un qui quand il a une idée ne va pas attendre pour en parler et bien faire connaître son opinion. Il aurait fait un excellent politicien dans un autre pays. Mais l'appel de la patrie a toujours été plus fort, car malgré la situation actuelle qu'il trouve scandaleuse, son pays a eu un passé illustre, et c'est ça qui l'a ramené des Etats-Unis. À côté de ça c'est quelqu'un de foncièrement amoral car il ne comprends pas la différence entre le bien et le mal surtout dans une patrie comme la sienne, il pense qu'ici il n'y a même aucune différence entre les deux notions. C'est aussi un dépressif notoire, il a été diagnostiqué par un psychiatre et prends régulièrement des anti-dépresseurs, ou autres ...


Histoire


❝ Ceux qui te disent qu'ils ont toujours été heureux sont des menteurs ❞
A complicated childhood

Isaac naît le 23 novembre 1980 à Liverpool. Il naît dans une famille bourgeoise assez fortunée. Son père est un éminent avocat, Sir John Lawford. C'est un homme très pris non seulement par son travail, mais aussi par les relations qu'il entretient avec les hauts membres de l'Etat, dont certains membres de la famille royale. C'est un royaliste de première catégorie, sévère, voire violent. Isaac n'aime pas son père, il est sans doutes ce qu'il hait de plus au monde après le régime en vigueur en Grande-Bretagne. Sa mère est une grande diplomate qui assure les relations entre Angleterre et Etats-Unis. Lors de sa naissance elle n'est que diplomate, mais fait souvent des voyages aux USA et y emmène le plus souvent son fils pour qu'il évite d'être sous l'emprise de son père. Cathy Lawford Clarkson est elle plus démocrate que son mari. Elle n'est pas spécialement pour la monarchie, mais pas exceptionnellement contre, contrairement à son fils, car la monarchie lui a apporté quelques avantages, à commencer par son travail. Sans les relations que John avait au gouvernement, elle n'aurait jamais eu son travail.

Isaac est fils unique et sa mère l'enfante alors qu'elle a déjà 33 ans. Son père lui a alors 45 ans. Ils ont tous deux connu l'avant monarchie. Son père a non seulement connu la démocratie, mais aussi la guerre. D'ailleurs, il n'arrête pas de rabâcher à son fils que pendant la guerre ils étaient toujours obligés de se "terrer comme des rats pour ne pas se faire bombarder par ces chiens de Nazis" et qu'ils devrait être content de ce qu'il a. Sa mère elle a lutté pour ne pas avoir de monarchie, jusqu'à la rencontre avec son mari. C'est là qu'elle a commencé à plus ou moins se convertir à la royauté et ne plus participer aux manifestations contre la royauté. Elle s'est plus ou moins rangée pouvons nous dire.

Isaac est un enfant assez calme, assez seul aussi. Ses fréquents allés retours aux Etats-Unis le privaient d'une réelle intégration parmi les enfants de son école. Alors il lisait. Il lisait déjà seul alors qu'il n'avait que quatre ans, un prodige. Il apprends à lire à trois ans, à écrire et à compter à quatre. Il n'est pas seulement un prodige dans les lettres, il devient vite aussi un prodige de la musique. Il commence par apprendre le piano dès l'âge de cinq ans, il commence la guitare à seulement six ans. Et il ne s'arrête pas là : il se met au violon à sept ans, à la contrebasse à dix ans ... En plus d'être futur écrivain, il est déjà à douze ans un musicien avéré Le fils Lawford est un enfant précoce et est très vite placé dans des établissements spécialisés. Etablissements où il ne se sent pas plus à l'aise que dans la première école qu'il côtoie. Dans cet établissement on essaie tant bien que mal de lui inculquer les valeurs de la monarchie, mais dès son plus jeune âge, Isaac montre des réticence à ces valeurs et commence déjà à avoir des problèmes à cause de tout ça.


A tumultuous teenage

Isaac entre au secondaire à onze ans, comme tous les enfants de son âge. Il s'y fait peu d'ami, toujours du fait qu'il fasse beaucoup d'aller-retours aux USA. Cependant il garde un ami proche tout le secondaire, Matthew Hammond. Matt est comme lui, anti-royaliste, mais beaucoup moins activiste qu'Isaac. Il a plus tendance à le penser dans son coin sans agir, contrairement à Isaac qui pendant un temps va le tirer vers l'activisme. Dès l'entrée au secondaire, Isaac se fait remarquer. Lorsqu'il doit faire le discours d’allégeance au roi avant de commencer le cours, il refuse catégoriquement. Il est alors immédiatement sanctionné. Non seulement cet acte va avoir des répercutions sur l'attitude de ses professeurs à son égard, mais aussi lui attiré autant de personnes favorables que d'ennemis. Sans compter les réactions de son père lorsqu'il apprends ça. Nombres de soir où son père à porté des coups sur lui car celui-ci ne s'était pas mis dans le rang. C'est en partie pour ça qu'Isaac déteste son père aujourd'hui.

Dès ses onze ans il montre un certain intérêt pour la gente féminine qu'il partage avec son meilleur ami. Déjà très tôt, les deux s'entraident pour que l'autre ait une petite amie, et ce tout le temps. Ils commencent à sortir le soir dès l'âge de quinze ans, tous les deux pour pouvoir augmenter leur palmarès. Mais c'est aussi comme ça que les ennuis arrivent. Un soir, alors qu'ils n'avaient que seize ans, ils rencontrent un jeune homme à peine plus vieux qu'eux : dix-huit ans. Ils discutent longuement avec lui et sa petite amie et ils leur avouent qu'ils font partie d'un groupe d'anti-royalistes activistes. Les deux adolescents sont très intéressés par ce groupe et le couple leur propose de les aider à y rentrer.

Pendant son adolescence, Isaac est quelqu'un d'à la fois très excentrique et déprimé. C'est à cette époque qu'il commence à se poser beaucoup de questions sur l'état du Royaume-Unis, mais aussi sur beaucoup plus de sujet, bien plus profonds. Il se cultive beaucoup, mais reste un idéologiste dans l'âme et brave sans cesses les interdictions, toujours de plus en plus grosses. Avec Matt, alors qu'ils n'ont que seize ans, ils s'engagent dans un mouvement démocratique. Ils manifestent avec eux, mais arrivent souvent à s'en sortir, jusqu'à cette malheureuse manifestation du 21 janvier 1999. Les rues de Londres pleines à craquer de manifestants en colère contre le régime monarchique. Les policier ont beaucoup de mal à arrêter la foule. l'armée est obligée d'intervenir. Matt et Isaac se retrouvent cette fois en première ligne avec des bombes fumigènes et des battes de Baseball. Les deux jeunes hommes mettent le feu à un fourgon blindé et cassent les portes d'un autre. L'armée redouble d'effort et des coups de feu raisonne. La foule se disperse. Les deux jeunes hommes sont rattrapés par cinq militaires qui les tabassent avant d'en faire leurs prisonniers. Ils sont ensuite après quelques procédures civiles envoyés en prison pour complot.

"Study is liberty"

Isaac commença donc sa vie d'adulte en prison. À peine avait-il dix-huit ans (depuis seulement trois mois), qu'il était déjà derrière les barreaux. Son meilleur ami lui reprochait fortement d'ailleurs. Il le tenait pour responsable de leur présence en prison. Les relations entre les deux jeunes hommes s'envenimait de jours en jours jusqu'à ce qu'ils se battent, provoquant ainsi une émeute. Les deux hommes sont placés quatre mois au "mitard". À leur sortie de cette cellule, ils ne s'adressent même plus un regard. Les deux très bons amis sont devenus ennemis.

Isaac, en prison commence à faire des activités pas très honnêtes. Il prends part dans les trafics en tout genre de la prison. Au bout d'un an et demi, toute la marchandise transite par lui. C'est ainsi qu'il rapporte beaucoup d'argent de la prison et qu'il se crée un joli capital pour sa sortie espérée, mais peu probable. Au bout de deux ans, sa mère vient lui rendre visite pour la première fois. Ils ne se parlent que très peu bien que le fils soit extrêmement heureux de la voir. Cathy est peu fière de ce qu'a fait son fils. Cependant elle vient pour lui proposer quelque chose. Sa libération en l'échange qu'il s'exile au moins une décennie aux Etats-Unis. Isaac ne met pas longtemps à prendre sa décision, il accepte. Sa mère est à l'époque ambassadrice du Royaume-Uni aux USA et ses relations lui ont permis la libération de son fils en l'échange qu'il s'exile durant au moins dix ans. Son père lui, ne veut plus en entendre parler. Il n'a pas daigner lever le petit doigt lorsque son fils s'est fait tabasser puis arrêter par les forces de l'ordre.

Isaac se prépare donc à partir la semaine suivante. Il prépare ses affaires. Il fait tout pour laisser le trafic à un de ses gars, le meilleur à son sens. La veille de sa libération, cinq hommes menés par son ex meilleur ami, ainsi que ce dernier viennent lui rendre une "petite visite de courtoisie". Ils le tabassent dans les douches. Le jour de sa libération, il dénonce ses agresseurs aux gardiens, qui prennent des sanctions à leur encontre. Les six hommes l'ayant agresser dont son ex meilleur ami ne sortiront jamais de prison. Il passe une journée dans le palace de ses parents, où il prépare vraiment ses affaires, avant de prendre un Jet avec l'ambassadrice pour l'Amérique. Un dernier voyage en Amérique qui lui durera un peu plus de dix ans.

Là-bas, sa famille étant fortunée, ainsi que lui-même maintenant, lui permettent d'intégrer la prestigieuse université d'Harvard, où il étudie la philosophie, ainsi que l'Histoire et la psychologie. Il passe en tout cinq années en Histoire et en psychologie et huit années en Philosophie avant d'obtenir son doctorat et de publier son premier livre qui porte sur les religions. Le livre connait un succès mondial. En Amérique, il ne peut pas s'empêcher de reprendre des affaires pour le moins malhonnêtes. Il crée ainsi un petit réseau à Boston, où il en reste à la tête durant cinq ans sans se faire attraper. En même temps, il écrit un nouveau livre, qui lui porte sur les guerres, autant d'un point de vue Philosophique qu'Historique. Mais douze ans ont déjà passé depuis son arrivée aux Etats-Unis, et l'appel de la patrie se fait plus fort. En Mars 2013, il cède la direction de son réseau à son bras droit et met de côté l'idée de son livre. Il emporte tout l'argent qu'il a pu gagner aux Etats-Unis et répartie pas moins de vingt millions de dollars sur deux comptes en Suisse, un compte aux Bahamas et deux comptes en Angleterre. Il achète une immense maison dans la périphérie de Londres et se prépare à déménager. Il emménage en Angleterre en Juin 2013.


Become a good man ? No, not for me !

À peine revenu en Angleterre, il commence déjà à rentrer dans des mouvements complotistes dont il prends vite la direction. Il diversifie les secteurs d'activité pour gagner un maximum d'argent et collabore avec certains politiciens du pays pour gagner un maximum d'argent. Il fait tourner son affaire simplement, sans créer de mouvements de groupes comme font certaines associations. Son groupe agit dans l'ombre. D'ailleurs Isaac a déjà du tuer. Sans trop avoir le choix, bien qu'il déteste ça. Mais non seulement son gang a besoin d'argent, mais lui même est menacé. En Angleterre, il rencontre Mike Hannigan. Un Homme qui a fait un parcours similaire au sien. Il se lie très vite d'amitié pour lui et il devient vite son bras droit. Mike est médecin, mais très impliqué dans la lutte à la royauté. Il a failli suivre des études de philosophie comme son ami, mais ne l'a pas fait, l'appel de la médecine étant trop fort.

Mike n'est pas la seule personne en qui Isaac a confiance. Haley Masterson est sans doutes l'une des personnes en qui Isaac a le plus confiance. Il a rencontré Haley dans un bar. Comme à son habitude, il était aller boire son double schotch au café à un patté de maison de chez lui. Il était avec Mike. Ils ont pariés qu'il ne la mettrait pas dans son lit en moins d'une heure. Défi relevé par nôtre Casanova. Mais alors que la jeune femme essaie de s'éclipser en douce alors que l'homme est en train de boire un verre sur le balcon, elle tombe sur son bureau secret. Elle découvre ce que fait vraiment Isaac, et en est émerveillée. Il s'avère qu'elle aussi est anti-monarchie. Elle vient le rejoindre sur le balcon en silence. Isaac l'entend malgré tout et sans se retourner commence un discours sur ce qu'il voit, le pays qu'il voit. La jeune femme l'embrasse et il recommencent à faire l'amour passionnément. Une fois fini, Haley reste dans le lit du multi-millionnaire et ils discutent encore une heure ou deux avant le levé du soleil. Isaac est tombé amoureux d'elle et réciproquement.

Isaac n'est pas seulement le fauteur de troubles décrit. En dehors du réseau et des sorties dans les bars, Isaac a un vrai travail. Etant psychologue de formation, il a ouvert un cabinet dans le centre de Londres. Les affaires marchent plutôt bien. Il prends environ quarante-cinq livres la consultation, ce qui lui va très bien. Il aurait voulu enseigner la philosophie à l'Université, mais on lui a refusé le poste à cause de sa position d'ancien prisonnier politique. Il n'a pas revu sa mère depuis qu'il est revenu d'Amérique. D'après ce qu'il sait, elle compte prendre sa retraite d'ici un ou deux ans et revenir en Angleterre. Côté tête, Isaac est un dépressif, limite alcoolique. Lorsqu'il est revenu en Angleterre, avant d'exercer son métier, il a voulu se faire examiner par un psychiatre, pour voir s'il ne présentait pas de déficiences mentales. Le psychiatre a défini qu'il était dépressif et lui a prescrit des anti-dépresseurs, qu'Isaac complète avec certaines substances, ce qui est fort mauvais, ainsi qu'une thérapie. Être un idéaliste n'est jamais de tout repos ...



TEST de RP


❝ Ceux qui te disent qu'ils ont toujours été heureux sont des menteurs ❞
Une journée normale dans la vie d’Isaac


Six heures du mat. Un whisky dans la main. Une vue splendide. Londres qui commence à s’illuminer. Tu as l’impression de dominer cette ville, mais tu en es encore loin. Tant de complots, tant de rassemblements, tant de meurtres, tant de fraudes ont été commis au nom de la liberté. Tu en as marre. Marre de devoir faire violence et te faire violence. Tu en as marre que ce pays soit dictature et inégalités. Tu en as marre de devoir jouer ton rôle. Tu en as marre de vivre simplement. Mais tu te dis que tu dois d’abord accomplir ta mission : rétablir la démocratie. C’est la seule chose qui te fait encore tenir en ce monde. Ça et Haley.
Haley. Elle est une femme étonnante. La première fois que tu l’as rencontrée c’était dans un bar pour la draguer. C’était il n’y a pas si longtemps que ça. Tu te retournes. Tu la vois dormir sur l’immense lit de ta chambre à travers les rideaux qui flottent au vent. Tu admires ses courbes majestueuses et son magnifique visage. Tu aimerais sourire, mais tu n’y arrives pas. La vie t’a toujours appris que sourire pour rien n’est pas utile. Tu te retournes à nouveau et admires Londres depuis ton balcon durant encore une bonne demi-heure. Tu as pris deux verres. La journée n’est même pas encore entamée que tu as déjà bu.
Une fois ton deuxième verre fini, tu rentres à l’intérieur. Tu poses le verre dans l’évier de la cuisine. Tu prends une serviette et entres dans la salle de bain. Tu poses la serviette, ouvres l’arrivée d’eau. Elle est froide. Tu attends quelques secondes et en profites pour allumer le chauffage. Tu retournes vérifier la température de l’eau. Elle est chaude à souhait. Tu entres dans la douche et y reste un bon moment. À vrai dire tu y restes assez de temps pour que ta petite amie t’y rejoigne. Une fois fini, vous sortez tous les deux de là et mettez vos serviettes pour vous couvrir. Vous vous amusez encore quelques minutes avant d’arriver dans la cuisine et de vous préparer un petit déjeuner copieux. Vous mangez, vous regardant l’un l’autre avec des yeux amoureux et un peu de malice dans le regard. Vous vous habillez mutuellement. Un rituel que vous faites maintenant chaque matin. Elle part travailler la première au bar dans le centre-ville. Toi tu as encore une bonne heure devant toi, il n’est que huit heures et tu n’ouvres qu’à neuf heures et demie.
Tu t’installes dans ton bureau, pour passer le temps. Tu avais oublié qu’il y avait un meurtre à effectuer aujourd’hui. Celui d’un membre de la cour sans trop d’importance. Tu n’en avais pas envie, mais tous tes tueurs sont déjà pris. Tu as décidé de le tuer avec l’aide de ton bras droit. Il n’y a pas que cela. Ce soir à vingt-deux heures tu dois te rendre au quartier général pour la réunion hebdomadaire. Il n’est que huit heures trente-deux, mais tu redoutes déjà la journée que tu vas passer. Huit heures quarante, tu t’installes devant la télévision. Tu regardes les informations. Toujours les même programme de ces dégénérés de royalistes. Tu éteins alors la télévision, encore une fois dégouté. Tu t’installes sur le porche côté jardin. Tu observes le ciel quelques minutes avant de te rendre compte qu’il est déjà neuf heures.
Tu prends tes clefs de voiture. En les prenant tu penses sérieusement acheter une voiture électrique. Tu fonce en ville. Tu arrives dix minutes en retard à ton cabinet et tu commences les consultations. Tu écoutes quatre personnes déballer leur vie devant toi pour essayer de les aider. Tu t’ennuies. Tu aimerais donner des cours, mais tu sais que ce n’est pas possible. Tu essaie d’aider à bien ces personnes qui se sentent mal. Tu les écoutes, leur donne des conseils. Parmi ces quatre personnes il y a un étudiant qui te rappelle fortement toi à son âge. Tu aimerais qu’il devienne comme toi et l’orienter pour qu’il le fasse. Mais tu sais aussi très bien que le contexte dans lequel tu as grandi n’est pas donné à tout le monde et que la prison n’est pas une expérience plaisante.
Une heure et quart. Tu es en retard pour déjeuner avec ta petite amie. Tu abrèges un peu la séance avec ton dernier patient de la matinée. Tu le raccompagnes et sort derrières lui avant de fermer le cabinet. Tu as encore deux patients cette après-midi. Tu descends les escaliers, tu marches jusqu’au restaurant et tu vois ta petite amie en train de prendre le soleil en terrasse. Tu t’approches d’elle, l’embrasse et tu t’assois à ton tour. Elle a déjà commandé pour toi, elle te connait bien. Vous mangez tous les deux votre repas sans trop de mots, ce que vous a servis le serveur est bien trop succulent pour dire un mot. Le repas terminé, vous discutez un peu pour tuer le temps avant de reprendre le travail. Vous avez tous les deux envie de le faire, mais vous allez reprendre le travail. Tu payes la note, cette fois-ci c’est ton tour, vous vous êtes bien mis d’accord. Et après tout tu pourrais tout payer toi, mais Haley tiens vraiment à payer au moins un resto sur deux. Tu la raccompagnes jusqu’à son travail, puis tu remontes à ton cabinet. Ton patient est déjà là. Il est quatorze heures quarante-huit. Tu lui ouvres et vous commencez la séance.
À dix-sept heures, tu refermes le cabinet après le passage de ta dernière patiente. Maintenant tu as rendez-vous à Hide Park avec Mike. Dix-sept heures vingt-deux, tu y es avec ta voiture. Mike est déjà là, à pieds. Vous vous dites bonjour et attendez ensuite silencieusement votre future victime. L’Homme passe derrière un buisson avec une mallette noire dans les mains. Tu lui met un sac sur la tête pas trop serré pour qu’il puisse respirer, Mike lui attache les mains et les pieds en vitesse. Vous le cachez derrière un arbuste quelques secondes. Tu ramasses la mallette. Mike va voir si la voie est libre. Vous commencez à aller vers la voiture. Tu ouvres le coffre et vous l’entreposez-là, le temps d’être à l’abri. Tu poses la mallette sur la banquette arrière, et tu démarres. Ta M4 est à la fois belle, rapide et pratique. Tu en es satisfait. Tu te dépêches de sortir de la ville. Il est dix-huit heures douze lorsque vous en sortez. Heureusement Haley a sa voiture, penses-tu.
Vous vous éloignez de près de cent kilomètres de la ville. Lorsque vous arrivez à l’endroit cherché, vous descendez de la voiture. Vous êtes en pleine campagne. Vous ouvrez le coffre, sortez l’homme. Mike lui découvre la tête. Tu as déjà ton revolver pointé sur lui. Mike est déjà en train de regarder la rivière. L’homme te supplie. Tu connais à peine son nom. Les goûtes de sueur commencent à perler ton front. Tu trembles. Tu détournes le regard et lui tire une balle en pleine tête. Une fois fait, tu sors les combinaisons. Tu en donnes une à Mike et tu enfiles l’autre, pour éviter que du sang ne te tâche. Vous lui coupez la tête et l’enterrez. Vous abimez la peau du pauvre homme et lancez le corps à la rivière. Le processus vous aura pris une heure et demie. C’est beaucoup mieux qu’au début où vous mettiez quatre heures. Vous retirez les combinaisons, les mettez dans le double fond du coffre. Tu prends le volant et prends la route de Londres.
Il est un peu moins de vingt-et-une heures. Tu dois passer prendre Haley. Vous ne parlez pas durant le trajet avec Mike. C’est déjà bien assez dur comme ça. Tu passes prendre Haley. Quand elle entre dans la voiture, elle sait déjà à vos têtes que vous avez assassiné quelqu’un. Le silence est fait dans la voiture. Vous arrivez au QG vers vingt-deux heures vingt. Les membres du conseil sont déjà là. Vous prenez place. Vous discutez trois heures durant des prochaines actions du réseau. Tu es fatigué, énervé et tu montes vite sur tes grands chevaux. La séance se termine sur un coup d’éclat de ta part. Il est décidé que vous alliez continuer comme les autres semaines, sans trop de changement. Pas d’attaque voyante pour l’instant. Ce n’est pas arrivé depuis au moins quatre mois. Tu te dis que c’est mieux pour le moment.
Tu raccompagnes Mike chez lui. Puis tu roules jusqu’à chez toi. Ce soir tu n’es pas d’humeur. Haley réussi à te calmer mais pas à te remonter le moral. Vous prenez une douche ensemble. Elle t’embrasse avant d’aller te coucher. Tu manges un morceau de fromage avec du pain pour te remplir un peu le ventre. Une fois fini, tu mets l’assiette et le couteau utilisés dans l’évier avant de prendre un verre et ta bouteille de whisky. Tu t’en sers un verre sur le balcon. Tu le bois sur le balcon de ta chambre, comme à ton habitude. Il est quatre heures du matin lorsque tu vas te coucher. Tu touches la peau douce de ta dulcinée, et sens ses bras s’enrouler autour de toi. Tu la laisses faire. Tu es pensif. Tu sais que demain se répètera non trop différemment d’aujourd’hui.




Thought always wins !


Halloween - Never Utopia


Dernière édition par Isaac E. Lawford le Jeu 16 Avr 2015 - 22:55, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angélina Thistle
Red Lady ~ Westminster Headmaster's right hand
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 35
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Isaac E. Lawford - "I think I will change the world"    Mer 15 Avr 2015 - 21:02

Hey ^^ Bonsoir Isaac ravie de te rencontrer et bienvenu sur notre forum ^^ je te souhaite bonne chance pour ta fiche et merci de ton inscription en espérant que tu t'amusera bien ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://supreme-time-crash.forumactif.org/
Isaac E. Lawford

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Isaac E. Lawford - "I think I will change the world"    Mer 15 Avr 2015 - 21:08

Merci beaucoup Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac E. Lawford

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Isaac E. Lawford - "I think I will change the world"    Jeu 16 Avr 2015 - 22:55

Désolé pour le double post, mais j'ai fini ma fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Hazel Kerrigan
Dark Rose Lady ~ Hazel
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 33
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Isaac E. Lawford - "I think I will change the world"    Ven 17 Avr 2015 - 10:39

Salut et bienvenue sur le forum, tu as aussi oublié l'Agence tous Risques (movie) dans ke Rôle de Templeton Peck (se rappelle de son vieux forum mort sur l'A-Team)

Bienvenue dans le groupe Méchants, traîtres, etc...
Be Affraid, we want Destruction...YOURS!

Bravo pour votre validation ! Vous pouvez dès à présent plongez dans l'univers de Shadows and Regrets. En commençant par faire votre fiche de lien ICI et votre fiche de rp ICI. Vous pouvez aussi jeter un œil pour choisir un rang, un logement et remplir le calendrier des Anniversaires. Et vous devez aussi vous rendre pour ajoutez votre avatar au bottin, histoire que personne d'autre ne vous le prenne.
N'oubliez pas que les admins sont là pour vous aider si vous avez des questions à poser ou si vous rencontrez des difficultés. Au plaisir de vous croiser en rp !:loove:

Emi Burton


Ha oui et n'oublies pas de signer le règlement et le recensement si ce n'est pas déjà fait Smile

amuses toi bien parmi nous Smile



If I said the words "I love you", My heart will keeps time... The dawn will open the door And invite in a sea breeze. See me, If my heartbeat sends a signal a new power begins to rise!  I won't give up, Until I achieve my dream...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac E. Lawford

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Isaac E. Lawford - "I think I will change the world"    Ven 17 Avr 2015 - 12:16

Pour le règlement c'est déjà fait Smile Merci beaucoup Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Isaac E. Lawford - "I think I will change the world"    

Revenir en haut Aller en bas
 
Isaac E. Lawford - "I think I will change the world"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DELINDAH ϟ i want to change the world, instead i sleep
» i'd love to change the world (noam)
» Nevaeh ¤ What if we keep change this world to die?
» On ne change pas une equipe qui gagne
» DOLLARISATION / À chaque entreprise son taux de change

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadows and Regrets :: FUTURS SUJETS, COURAGE! :: Papiers d'identité :: Visas validés-
Sauter vers: